Afghanistan : À l’œuvre avec le gouvernement afghan! Produire du sel iodé local de grande qualité

Des membres du personnel de l’Initiative pour les micronutriments rendent visite à des producteurs de sel en Afghanistan.

Des membres du personnel de l’Initiative pour les micronutriments rendent visite à des producteurs de sel en Afghanistan.

L’Afghanistan présente l’un des taux de carence en iode les plus élevés au monde, mais une meilleure capacité de transformation permettrait d’éliminer rapidement les troubles dus à la carence en iode au pays.

Bien que ce pays dispose de capacités suffisantes pour produire le sel brut nécessaire à ses besoins, les producteurs locaux ne sont pas équipés pour débarrasser le sel des impuretés résultant du processus de récolte.

En raison de l’interdiction d’importer du sel gemme, les producteurs de sel afghans ont été contraints d’utiliser du sel provenant de leur pays. Par conséquent, ils ont produit un sel décoloré contenant des impuretés.

Cette qualité de sel produit localement ne convenait pas aux consommateurs, qui ont choisi d’acheter du sel des pays voisins vendu en contrebande. Malheureusement, beaucoup de ce sel n’était pas iodé et les Afghans ont couru un risque encore plus élevé de souffrir de troubles dus à la carence en iode.

Afin de résoudre ce problème, l’Initiative pour les micronutriments (IM) a collaboré avec le gouvernement afghan afin de renforcer la capacité du pays à produire du sel de grande qualité. Le projet comprend la construction de raffineries dans trois des régions productrices de sel, afin de centraliser la production. Ces raffineries disposeraient d’équipement pour faire disparaître la décoloration et éliminer les impuretés découlant du processus de récolte, et pour ajouter l’iode au sel. Les producteurs locaux pourraient alors acheter le sel traité en vrac, le réemballer et le vendre à la population, fournissant ainsi un sel iodé de grande qualité aux consommateurs afghans. Étant donné les problèmes de sécurité qui existent au pays, ce projet est toujours en attente de la décision finale et de financement. Une fois construites, ces raffineries amélioreraient la qualité du sel et permettraient d’ioder adéquatement tout le sel produit au pays; on pourrait alors observer une réduction spectaculaire du taux de carence en iode.