Afghanistan : Donner de la vitamine A d’importance vitale aux enfants qui vivent une situation d’urgence

Une enfant reçoit une dose de vitamine A dans le cadre de la campagne des Journées nationales d'immunisation en Afghanistan. La vitamine A contribue à renforcer son système immunitaire et à la protéger de maladies mortelles, comme la pneumonie et la diarrhée.

Une enfant reçoit une dose de vitamine A dans le cadre de la campagne des Journées nationales d’immunisation en Afghanistan. La vitamine A contribue à renforcer son système immunitaire et à la protéger de maladies mortelles, comme la pneumonie et la diarrhée.

En avril 2010, des milliers de bénévoles se sont déployés dans tout l’Afghanistan afin de distribuer des millions de suppléments de vitamine A d’importance vitale. Favorisant la survie, cette démarche contribuera à réduire le nombre de décès d’enfants dans un pays où le taux de mortalité juvénile demeure parmi les plus élevés au monde. À la mi-octobre, ces bénévoles reprendront la route, dans le cadre d’une initiative,en santé infantile, essentielle aux enfants afghans et soutenue par le Canada.

Principale cause évitable de cécité infantile, la carence en vitamine A augmente également le risque de mortalité lié aux maladies courantes chez le jeune enfant, comme la rougeole. Les carences en vitamine A et en zinc chez les nouveau-nés et les enfants sont à l’origine d’un million de décès chaque année dans le monde.

Le programme de vitamine A de l’IM, appuyé par l’Agence canadienne de développement international (ACDI), constitue l’une des plus grandes réussites du Canada dans le domaine du développement international. Depuis 1997, notre organisme a répondu à plus de 75 pour cent des besoins en vitamine A des pays en développement et contribué à sauver la vie à un nombre estimé de 450 000 à 500 000 enfants par an. Les capsules de vitamine A fabriquées au Canada sont principalement données à l’UNICEF, qui les distribue ensuite par l’intermédiaire de programmes nationaux de santé de l’enfant dans plus de 70 pays dans le monde.

En Afghanistan, les enfants reçoivent les suppléments de vitamine A en même temps que le vaccin contre la poliomyélite, dans le cadre des Journées nationales d’immunisation. Formés par l’Organisation mondiale de la Santé et l’UNICEF, les bénévoles distribuent la vitamine A et administent le vaccin à jusqu’à 95 pour cent des enfants afghans. Des bénévoles assurent la distribution de vitamine A en porte-à-porte à la plupart d’entre eux, où les familles leur réservent un accueil favorable dans leur communauté et leur foyer.

Malgré l’instabilité qui affecte le pays, la couverture en suppléments de vitamine A est élevée, beaucoup plus élevée que dans certains pays voisins. Le soutien qu’a apporté le Canada au programme d’éradication de la poliomyélitique et à celui de la supplémentation en vitamine A a été essentiel à leur réussite.