L’Initiative pour les micronutriments appuie l’enrichissement obligatoire de la farine au Népal afin d’améliorer la santé des plus vulnérables

nepal-fort-home

Katmandu, NÉPAL – L’Initiative pour les micronutriments félicite le gouvernement du Népal de son décret rendant obligatoire l’enrichissement de la farine dans ce pays. Avec la récente publication de l’annonce que toute la farine traitée dans les moulins à cylindres devra renfermer du fer, de l’acide folique et de la vitamine A, le Népal devient le premier pays d’Asie du Sud à rendre obligatoire l’ajout de vitamines et de minéraux à cet aliment essentiel.

Voilà plusieurs années que l’Initiative pour les micronutriments aide le gouvernement du Népal et les moulins à cylindres à mettre en œuvre des mesures d’enrichissement volontaires. Satisfait du travail des moulins volontaires, le gouvernement a décidé de pousser plus loin le projet et d’enrichir toute la farine traitée dans les moulins à cylindres.

« Alors que nous célébrons le succès continu de l’enrichissement de la farine de blé au Népal, nous espérons que cette mesure contribuera à réduire la carence en fer et l’anémie dans toute la population, en particulier chez les femmes et les enfants, déclare M. R. Maharjan, directeur de l’Initiative pour les micronutriments au Népal. Une loi impérative contribuera à la durabilité du programme d’enrichissement et à garantir des règles du jeu équitables pour tous les moulins à cylindres du pays. »

Pour la population, l’enrichissement de la farine est un pont vers un régime alimentaire ayant une teneur accrue en vitamines et en minéraux. La consommation régulière d’aliments enrichis en micronutriments – comme le pain, les biscuits, les nouilles et d’autres produits à base de farine – peut contribuer à l’amélioration d’un régime carencé. En général, l’enrichissement de la farine est économique et simple sur le plan technique, ne nécessitant que des modifications mineures dans la plupart des moulins, un approvisionnement constant en produits d’enrichissement et un système d’assurance et de suivi de la qualité. Dans les moulins à cylindres du Népal, la farine de blé est enrichie en fer (60 ppm sous forme de fer élémentaire électrolytique), en acide folique (1,5 ppm) et en vitamine A (1 ppm).

« Cette mesure peut nous permettre de réduire les carences en vitamines et en minéraux ainsi que leurs conséquences, indique M. Maharjan. Les études sur de récentes initiatives nationales d’enrichissement en acide folique mandatées au Canada, en Afrique du Sud et aux États-Unis ont fait apparaître d’importantes diminutions du nombre d’enfants nés avec une anomalie du tube neural. L’Initiative pour les micronutriments continuera d’apporter son soutien aux efforts du Népal, pour que nous puissions obtenir des résultats similaires et améliorer la santé de toute la population. »