Laxmi Salt : Une pincée de sagesse ajoutée à un simple aliment de base

laxmi-salt-story

Une cliente de Laxmi Salt bénit le propriétaire, Jagdish Keshaubhi Prajapati, parce qu’il ajoute de l’iode au sel de son entreprise.

Dans une rue achalandée d’Ahmadabad, dans l’État du Gujerat, en Inde, Jagdish Keshaubhi Prajapati met en marche son chakki (un broyeur à sel) à Laxmi Salt, la petite entreprise qu’il a héritée de son père.

Jagdish a commencé à ajouter de l’iode au sel en 1995, lors de l’adoption des lois sur l’iodation. Ainsi, les efforts visant à sensibiliser les transformateurs du sel à l’importance de l’iodation ont porté leurs fruits. « Je savais qu’iI fallait que j’ajoute de l’iode pour favoriser le développement du cerveau et la santé des enfants », déclare-t-il.

Ce qu’ignorait Jagdish, c’était la façon d’ioder adéquatement, car il ne savait pas quelle quantité ajouter ni quand ni comment manipuler le mélange. L’IM a commencé à travailler avec les chakkis à Ahmedabad en 2007, lorsqu’il était évident que les efforts d’iodation appropriée avaient échoué; les petits transformateurs comme Jagdish n’étaient pas en mesure d’acheter l’iodate de potassium ni l’équipement d’iodation requis. Ainsi, la clientèle qui achetait du sel aux petits commerces ne consommait pas de sel iodé et n’était donc pas protégée contre les troubles dus à une carence en iode. MI a collaboré avec Ie bureau du commissaire au sel de l’Inde et d’autres partenaires afin de coordonner le travail des chakkis, d’aider à les équiper d’un compte-gouttes permettant une iodation en continu et une surveillance du degré d’iodation.

Lorsque le facilitateur de l’IM, Bhavin Kundalia, est venu prélever un échantillon de sel iodé pour l’analyser, l’une des clientes de Jagdish lui a demandé ce qu’il mesurait. Lorsqu’il lui a répondu que c’était le degré d’iode et que cela servait au développement du cerveau dans les premiers jours suivant la conception, elle a répondu qu’elle n’avait jamais entendu parler de cela et qu’elle n’en ajoutait pas à son sel. Quand elle a su que Jagdish le faisait déjà, avant de vendre le produit, elle s’est exclamée : « Soyez béni d’avoir aidé ma famille! »

En 2010, le travail de MI a soutenu les petits et moyens transformateurs de l’Inde à produire 638 460 tonnes métriques supplémentaires de sel adéquatement iodé, soit suffisamment pour 160 millions de personnes.