L’Alliance Zinc en faveur de la santé de l’enfant finance un projet de 1,5 million de dollars pour sauver des vies d’enfants en Inde

IMG_5359AHMEDABAD, INDE – Aujourd’hui, les acteurs canadiens réunis dans l’Alliance Zinc en faveur de la santé de l’enfant (AZSE) – Teck, l’Initiative pour les micronutriments (IM) et le gouvernement du Canada – ont annoncé un financement de 1,5 million de dollars, en vue d’étendre un programme de traitement de la diarrhée infantile dans l’État indien du Gujarat.

Ce financement aidera le gouvernement du Gujarat à mettre ce programme à l’échelle dans 26 districts et à former 97 000 travailleurs de la santé supplémentaires à l’utilisation du zinc et des sels de réhydratation orale (SRO) pour traiter la diarrhée de manière adéquate.

Aucune maladie infantile constituant un danger mortel n’affecte plus les enfants que la diarrhée. En Inde, environ 230 000 enfants meurent chaque année de la déshydratation, de l’affaiblissement des défenses immunitaires ou de la malnutrition en lien avec la diarrhée. L’utilisation du zinc associé aux SRO en traitement de la diarrhée non seulement renforce le système immunitaire afin d’accélérer le rétablissement, mais peut également sauver des vies.

« Le partenariat de l’AZSE est déterminé à faire diminuer la mortalité infantile en accélérant l’utilisation des suppléments de zinc et des SRO pour traiter la diarrhée, l’une des maladies les plus meurtrières chez les enfants indiens » a déclaré M.G. Venkatesh Mannar, président de l’Initiative pour les micronutriments. « Nous sommes heureux d’appuyer le projet (DATZ) de l’État du Gujarat en vue de soulager la diarrhée à l’aide du zinc et des SRO, qui vise à améliorer les chances de survie de ses enfants. »

Le projet DATZ fonctionne actuellement dans six districts du Gujarat, où 270 000 enfants en ont déjà bénéficié. L’AZSE, une alliance public-privé-société civile, fournira les fonds nécessaires pour l’étendre à 20 autres districts et rejoindre 670 000 enfants d’ici mars 2016. Ce projet tire parti de la réussite des projets de l’AZSE concernant le zinc en cours en Afrique, qui ont permis de traiter plus de cinq millions d’enfants depuis leur lancement en 2011.

« Je félicite le gouvernement de l’Inde et celui de l’État du Gujarat pour leurs efforts en vue de sauver et d’améliorer la vie des enfants indiens » a dit l’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et ministre de la Francophonie. « Le Canada a à cœur d’améliorer la vie des enfants et des jeunes partout dans le monde, parce que l’avenir du monde dépend de leur santé et leur bien-être. L’AZSE, avec le soutien de l’Initiative de Muskoka lancée par le Canada, s’emploie à mettre à l’échelle des solutions sanitaires économiques et à impact élevé. Après le succès des projets lancés dans toute l’Afrique, le gouvernement du Canada est heureux de voir l’expansion de l’AZSE en Inde. »

« Étant l’un des plus gros producteurs de zinc au monde, Teck est déterminé à s’attaquer au problème de la carence en zinc à l’échelle mondiale » a indiqué Doug Horswill, vice-président principal de Teck. « Depuis 2011, près de 270 000 enfants ont bénéficié du zinc et des SRO fournis par le système de prestation des services de santé du gouvernement du Gujarat. Ce nouveau financement de l’AZSE aidera à étendre un projet déjà couronné de succès en matière de traitement de la diarrhée, améliorant l’accès du 1,38 million d’enfants de moins de cinq ans du Gujarat à ce traitement qui sauve des vies. »

L’IM concentre ses efforts dans le Gujarat sur la formation et la supervision des travailleurs de la santé et des soignants, de même que sur l’appui à l’élaboration d’outils de marketing social en vue de sensibiliser à l’efficacité du zinc et des SRO pour traiter la diarrhée.

Le financement de l’AZSE appuiera également la mise en place d’une supervision de soutien des travailleurs de la santé de première ligne. Cela inclut des exercices personnalisés en face-à-face, permettant d’améliorer leurs compétences dans le cadre de rencontres, de visites conjointes sur le terrain, d’évaluations et de perfectionnement professionnel.