Au Népal, l’IM appuie les interventions d’urgence en nutrition destinées aux enfants vulnérables

L’IM fournira des poudres de multinutriments à l’aide d’urgence en nutrition destinée à environ 45 000 enfants népalais de 6 mois à 5 ans.

L’IM fournira des poudres de multinutriments à l’aide d’urgence en nutrition destinée à environ 45 000 enfants népalais de 6 mois à 5 ans.

NÉPAL – À la suite du tremblement de terre dévastateur qui a frappé le Népal le 25 avril dernier, l’Initiative pour les micronutriments (IM) appuie, par l’intermédiaire de l’UNICEF et d’autres partenaires, les interventions d’urgence en vue de garantir l’accès à une meilleure nutrition aux enfants vulnérables.

Le gouvernement du Népal a commencé à distribuer des sachets de poudre de multinutriments (PMN) aux enfants des 14 districts touchés, afin d’améliorer la teneur nutritionnelle des repas fournis aux enfants.

La contribution de l’IM permettra d’approvisionner 5,4 millions de sachets de PMN, qui iront à environ 45 000 enfants de 6 mois à 5 ans des 14 districts touchés.

Chaque enfant recevra en tout 120 sachets de PMN au cours de deux phases de distribution espacées de six mois. La prise de PMN aidera à prévenir les carences en micronutriments, dont l’anémie due à la carence en fer, et à renforcer le système immunitaire de chacun.

De plus, le gouvernement mènera des activités de conseil concernant les meilleures pratiques d’allaitement maternel et d’alimentation complémentaire, en particulier pour les enfants jusqu’à deux ans.

Environ 30 % des enfants népalais de moins de 5 ans sont en insuffisance pondérale, on estime que 37 % présentent un arrêt de croissance prématuré et environ 46 % sont anémiques.

Après le bouleversement causé par ce tremblement de terre, la menace d’une hausse des taux de carences en micronutriments et de dénutrition parmi les enfants est très grande. Les districts supportant le plus le poids de la tragédie sont ceux de Dolakha, Gorkha, Sindhupalchowk, Rasuwa, Nuwakot, Dhading, Ramechhap, Katmandu, Bhaktapur, Lalitpur, Makawanpur, Kavre, Sindhuli et Okhaldhunga, situés dans les zones centrale et occidentale du pays.

Les infrastructures et les modes de vie ont été gravement touchés. C’est bien connu, car cela se produit dans toutes les tragédies de cette ampleur, les enfants vulnérables des collectivités pauvres courent le plus grand risque de privations et de souffrance. Étant donné l’ampleur du drame, il faudra du temps avant que ces enfants puissent retrouver l’accès à une diversité d’aliments naturels, aussi les PMN fournies en urgence visent-elles à combler cette lacune à court terme.

La contribution de l’IM passe par l’UNICEF, qui collaborera étroitement avec le gouvernement népalais, et d’autres partenaires afin de garantir l’approvisionnement et la distribution en temps opportun. L’IM participera également au suivi et à la supervision de la distribution des PMN. Partenaire engagé de longue date, l’IM est aux côtés du gouvernement népalais au moment où ce dernier en a besoin.