Des parlementaires canadiens constatent les bienfaits des programmes de l’IM en nutrition des femmes et des filles en Indonésie

mi-at-cempaka-263

Les députés canadiens Pam Damoff, Douglas Eyolfson et Brenda Shanahan ont visité une école et un centre de santé participant aux programmes de l’IM, dans le cadre d’une visite en Indonésie organisée par RÉSULTATS Canada.

JAVA OCCIDENTAL, INDONÉSIE – L’Initiative pour les micronutriments (IM) a accueilli des parlementaires canadiens dans une école secondaire et un centre de santé du district de Purwakarta, province de Java occidental, en Indonésie, le 31 août, pour qu’ils voient par eux-mêmes comment l’IM travaille à l’amélioration de la nutrition et de la santé des femmes et des adolescentes.

Les trois députés – Pam Damoff, Douglas Eyolfson et Brenda Shanahan – ont d’abord visité l’école secondaire publique SMAN 1 de Campaka, où les élèves reçoivent une supplémentation hebdomadaire en fer et acide folique (FAF) dans le cadre des programmes de l’IM visant à réduire l’anémie chez les adolescentes indonésiennes. Ils se sont également rendus au centre de soins de santé primaires Puskersmas de Campaka, où ils ont échangé avec des représentants et des travailleurs de la santé, ainsi qu’avec des bénéficiaires. Ils se sont également informés des services offerts aux femmes et à leurs enfants avant, pendant et après la grossesse – notamment la supplémentation en fer et acide folique des femmes enceintes, les consultations avec des sages-femmes et les conseils en nutrition.

Beaucoup d’élèves et de femmes ont évoqué les avantages du programme et ce qu’il change dans leur vie.

Lorsque M. Eyolfson lui a demandé si elle prenait régulièrement les comprimés de FAF, une future mère a hoché la tête et dit : « Ce sera mon premier-né et je veux un bébé en santé ».

Le voyage en Indonésie de ces parlementaires, qui avait pour but de leur donner l’occasion de se renseigner sur l’équité et les obstacles en matière d’accès à la santé dans ce pays, était organisé par RÉSULTATS Canada, un groupe de défense qui suscite la volonté politique et celle du public nécessaires pour éliminer les principaux aspects de la pauvreté.

En dépit de ses progrès économiques, l’Indonésie demeure confrontée au défi de la dénutrition et des carences en micronutriments, en particulier chez les femmes et les enfants, qui sont nombreux à souffrir de problèmes de santé récurrents et dans l’incapacité de mener une vie productive. On estime qu’environ 37 % des femmes enceintes souffrent d’anémie, ce qui a de graves répercussions sur les grossesses, provoquant des hémorragies, un faible poids à la naissance et même la mort.

Par le biais de l’Initiative pour un bon départ en Indonésie – avec l’appui du gouvernement canadien – l’IM fera profiter 18,8 millions de femmes en âge de procréer et d’adolescentes de ce pays d’une meilleure nutrition, grâce à la supplémentation hebdomadaire en FAF et l’enrichissement de la farine de blé, d’ici 2020. L’IM appuie également la mise en œuvre de MITRA, un programme multi-ministériel visant à améliorer les services en santé et nutrition dans 20 districts hautement prioritaires des provinces indonésiennes de Java oriental et Nusa Tenggara-Est.

Informez-vous du travail de l’IM en Indonésie