Avoir un impact considérable et durable à moindre coût, c’est ce que Nutrition International (autrefois l’Initiative pour les micronutriments) fait de mieux

Nutrition International répond à plus de 75 % des besoins mondiaux en vitamine A et soutient les gouvernements dans leur travail en vue de parvenir à la couverture universelle de la supplémentation en vitamine A chez les enfants de six mois à cinq ans. On trouve dans les postes sanitaires du monde entier d’innombrables flacons de suppléments de vitamine A portant le drapeau canadien.

Il est tragique que dans le monde d’aujourd’hui la faim et la malnutrition soient encore une menace pour la vie et les moyens d’existence de millions de gens, et qu’elles dévastent l’avenir des enfants. Malgré les grands progrès réalisés, des millions d’enfants continuent de mourir de causes évitables chaque année; la malnutrition est à l’origine de 45 % des décès chez les moins de cinq ans.

Chez ceux qui vivent, le poids de la malnutrition est souvent irréversible. À l’heure actuelle, plus de 50 millions d’enfants souffrent de la maladie des avortons, ils sont trop maigres pour leur taille et ont un besoin urgent d’être alimentés. Tandis qu’à l’opposé, plus de 40 millions sont en surpoids – on voit donc apparaître un double fardeau, dont les deux aspects sont liés à une mauvaise nutrition.

Encore plus inacceptable est le fait qu’un quart des enfants de moins de cinq ans dans le monde – environ 165 millions – souffrent d’arrêt de croissance ou de retard de croissance précoce, l’un des signes de malnutrition les plus mesurables. L’arrêt de croissance est ce qui arrive au cerveau et à l’organisme d’un enfant lorsqu’il ne reçoit pas la bonne sorte d’aliments ou de nutriments, en particulier dans les 1000 jours allant de sa conception à son deuxième anniversaire. Cet enfant ne sera jamais capable d’apprendre, de grandir, de se développer et de contribuer au bien-être de sa famille et de sa collectivité – comme il aurait pu le faire s’il avait reçu une nutrition appropriée dans sa petite enfance.

La malnutrition dépouille un enfant de son avenir, et ce au détriment de l’enfant et de nous tous.

Depuis 1992, Nutrition International s’associe avec les gouvernements, les organismes de santé, les organismes multilatéraux, les ONG et le secteur privé, en vue de délivrer les vitamines et minéraux essentiels aux collectivités vulnérables partout dans le monde.

Nous effectuons notre travail avec l’appui du gouvernement du Canada, par le biais des Affaires mondiales Canada, et d’autres généreux donateurs. Nous avons de très solides relations avec les organismes multilatéraux, notamment ceux des Nations Unies. Dans le cadre de notre partenariat avec le Programme alimentaire mondial, nous nous employons à délivrer les bons aliments au bon moment.  L’UNICEF est un partenaire du succès de nos programmes de supplémentation en vitamine A. Enfin, avec l’Organisation mondiale de la santé, nous alimentons la base de données probantes mondiales pour être en mesure d’exercer une influence sur les grands objectifs de santé et rendre compte des progrès à l’échelle mondiale.

Nous travaillons en collaboration en vue de résoudre les problèmes de santé liés à la malnutrition, communs à tous les secteurs et sources d’inégalité.

Le monde a beaucoup progressé en vue de mettre un terme à la pauvreté, mais plus de deux milliards de personnes manquent encore à l’appel. Nous voulons les rejoindre toutes. Pour cela, les investissements en nutrition mondiale doivent demeurer une priorité. Merci de votre soutien.

Bien que « micro » figure dans son nom, Nutrition International agit pour avoir un impact planétaire  pour en finir avec la malnutrition et améliorer la vie de millions de personnes. . Avec des taux de mortalité infantile toujours inacceptables, la part de la malnutrition y contribuant de manière significative, il est évident qu’il y a suffisamment de marge et de possibilités pour réunir les approches de santé et de nutrition. Grâce à notre aptitude à nouer de nouveaux partenariats et à créer de nouvelles conditions, nous sommes prêts à mettre un terme à la fin inapparente pour une nouvelle génération et à apporter des améliorations en :

Nous renforçons la capacité d’offrir des programmes de nutrition essentielle à ceux qui en ont besoin et nous employons à améliorer la situation en nous servant de la prestation de programmes comme d’un catalyseur pour renforcer les systèmes de santé existants. Nous le faisons par le biais de différents programmes dont :

Parfois la nourriture ne suffit pas. Les causes des carences en micronutriments sont multiples et liées. À mesure que le monde travaille pour améliorer le régime alimentaire des personnes pauvres dans le monde, de nombreuses vies sont sauvées et meilleures grâce à la supplémentation. Nous travaillons avec nos partenaires et les gouvernements afin de fournir les micronutriments essentiels au corps pour survivre et se développer. Soit :