Andrew O’Connell

Andrew O’Connell (Andy) est directeur régional de Nutrition International – Asie. Andy s’emploie à diriger et coordonner le personnel de Nutrition International dans six pays, afin d’avoir un impact significatif sur la vie des femmes et des enfants vulnérables, en collaborant avec les gouvernements, le secteur privé et d’autres organismes pour réduire les carences en micronutriments. Ces six pays sont l’Inde, le Bangladesh, l’Indonésie, le Pakistan, le Myanmar et les Philippines; ils abritent certaines des populations les plus importantes et les plus vulnérables au monde.

Fort de plus de 25 ans d’expérience en développement international, Andy a travaillé principalement dans le domaine du renforcement des systèmes de santé, où il a acquis une expertise en planification stratégique, en leadership, en gestion, en programmes de renforcement de la gouvernance, en développement institutionnel, et en gestion et évaluation.

Avant de devenir directeur régional de Nutrition International Asie, Andy a travaillé quatre ans comme conseiller technique principal Long terme aux partenariats public-privé (PPP) de DANIDA (agence de coopération au développement rattachée au ministère des Affaires étrangères du Danemark), en poste au ministère de la Santé de la Tanzanie. À ce titre, il a favorisé le forum de dialogue public-privé au niveau national, régional et du conseil, révisant les accords de niveau de service et constituant une réserve de projets de PPP au sein du secteur de la santé, notamment un projet d’usine de produits pharmaceutiques d’un montant de 40 millions de $ US.

Pour le Département britannique du développement international (DFID), Andy a été le conseiller technique principal en soins de santé urbains de la Zambie, de 1995 à 2000, et conseiller technique du programme de soins de santé urbains du DFID au Bangladesh. Par le biais de l’école de médecine tropicale de Liverpool, il a conduit le rétablissement de l’investissement du DFID dans le secteur de la santé au Malawi, au travers du programme national pour la santé sexuelle et génésique. Andy a également apporté son soutien technique aux programmes du DFID en santé de la mère et du nouveau-né, au Kenya, en Somalie et au Zimbabwe (Afrique).

À titre de consultant, Andy a travaillé sur un large éventail de problématiques liées aux systèmes de santé dans 15 pays africains, notamment pour la Croix-Rouge danoise, l’Union européenne, Irish AID, l’UNICEF et la Banque mondiale. Il a donné des cours de lutte contre la corruption dans le secteur de la santé, par le biais de l’U4 Centre de ressources anti-corruption, financé par des donateurs, au Chr. Michelsen Institute, en Norvège.

Andy détient une maîtrise en planification et financement de la santé de l’University of London, grâce à un programme conjoint de la London School of Economics et de la London School of Hygiene and Tropical Medicine (R.-U.).

 

Andrew O’Connell, directeur régiona,l Asie