Dr Amare Deribew

Le Dr Amare Deribew a rejoint Nutrition International en février 2017, comme directeur de Éthiopie. Amare supervise les efforts de Éthiopie en vue de réduire la malnutrition et d’améliorer la santé  maternelle et infantile par des approches innovantes. Comme directeur, il supervise la sensibilisation, la planification et l’élaboration de programmes au bureau de Nutrition International Éthiopie, ainsi que la mise en œuvre, la surveillance et l’évaluation des programmes et la gestion des ressources financières et humaines.

Docteur en médecine, spécialiste de la santé publique et épidémiologiste, Amare a plus de 14 ans d’expérience en leadership, en gestion, et en recherche et publication en matière de programmes.

En tant que directeur de programmes chez International Medical Corps (IMC) au Soudan et en Sierra Leone, Amare a conçu et dirigé la mise en place de programmes de soins de santé primaires, de sécurité nutritionnelle et alimentaire, de renforcement du système de santé et d’intervention sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Qualifié en matière de cycles de gestion de projets et d’environnements de gestion de programmes complexes, il a également établi un cadre solide de suivi et d’évaluation pour atteindre les objectifs des différents programmes.

Titulaire d’un diplôme en médecine et d’une maîtrise en santé publique de l’université de Jimma, en Éthiopie, Amare a également un doctorat en science médicale, axé sur le VIH et la tuberculose, de l’Université d’Anvers en Belgique.

Amare a débuté sa carrière comme professeur et chercheur à l’université de Jimma. En tant que directeur des publications et de l’extension et professeur agrégé, il a conduit le remaniement des processus de l’université et mis au point sa politique de recherche.

Avant de rejoindre l’IM, Amare a été directeur de programmes pour les International Medical Corps (IMC) au Soudan et en Sierra Leone. Il a travaillé comme épidémiologiste à l’Université d’Oxford et dans le cadre du programme de recherche du « KEMRI-Wellcome Trust », au Kenya. Il a également été consultant en santé publique auprès de l’Organisation mondiale de la santé et de l’USAID en Éthiopie.

Membre actif du groupe collaborant à l’étude sur la charge mondiale de morbidité (CMM) et les facteurs de risques, Amare a également publié plusieurs articles universitaires à partir des données relatives à la CMM.