Rauf Oladipo Abiodun, M.D.

Expérience

Le Dr Rauf Oladipo Abiodun cumule près de 15 ans d’expérience en nutrition, en santé publique et en développement international. Son travail au Nigéria lui a permis d’acquérir une vaste expérience dans la prestation de services de santé communautaire, dans la conception de programmes en santé et en nutrition, de même que dans la mise en œuvre, le suivi et la gestion de programmes en santé, incluant l’éradication de la poliomyélite et le VIH/sida. Il a également contribué à la formation du personnel de la santé et à la recherche en santé publique.

Citoyen du Nigéria, Rauf Oladipo Abiodun s’est joint à Nutrition International en 2011. Nommé directeur de Nutrition International Nigéria en 2013,il supervise l’ensemble de ses programmes de carences en micronutriments mis en place au pays. Ces programmes sont axés sur des interventions essentielles visant à réduire la carence en vitamine A et la carence en zinc chez les enfants âgés de moins de cinq ans, ainsi qu’à prévenir l’anémie ferriprive durant la grossesse et les troubles dus à une carence en iode. Le Dr Rauf dirige le bureau de Nutrition International Nigéria et s’emploie à élargir les mandats.

Rauf Oladipo Abiodun a étudié en médecine et en chirurgie à l’Université Ahmadu Bello de Zaria du Nigéria; il est médecin diplômé (MBBS). Il détient un certificat en nutrition de l’Université Cornell, à Ithaca dans l’État de New York aux États-Unis et a obtenu une bourse de recherche postdoctorale en santé publique du West Collège African Postgraduate à Bobo-DiouLasso au Burkina Faso. Il possède une maîtrise en hygiène publique de l’Université d’Ilorin au Nigéria et a acquis une formation de chef de clinique en épidémiologie et en santé communautaire à l’hôpital d’enseignement universitaire de l’Université Ilorin du Nigéria. Il est également médecin-praticien agréé par le Conseil médical et dentaire d’Abuja du Nigéria.

Rauf Oladipo Abiodun a collaboré avec l’hôpital d’enseignement universitaire fédéral, à titre de chef de clinique de la santé communautaire et de praticien de santé publique, supervisant des programmes de l’État et d’administration locale. Son travail consistait également à assurer la prestation des services de santé, à contribuer à la formation des étudiants en médecine et à participer à la recherche médicale. Il a occupé le poste de conseiller et gestionnaire de données dans l’évaluation du régime d’assurance maladie communautaire au Nigéria, un projet conduit par Amsterdam Institute for International Development (l’Institut Amsterdam pour le Développement International – AIID) et plusieurs autres organisations non gouvernementales nationales. Il a acquis une formation aux nombreux aspects des méthodes de gestion et de recherche en santé, a présenté des articles scientifiques dans plusieurs ateliers et conférences, et beaucoup de ses études ont été publiées dans des revues nationales et internationales reconnues.

Ses principales réalisations en tant que directeur de Nutrition International Nigéria :

  • Appui au service de santé infantile du ministère fédéral de la Santé dans l’examen des lignes directrices nationales de la gestion intégrée des maladies infantilespour le traitement des maladies diarrhéiques.
  • Contribution à l’élaboration du plan quinquennal de mise à l’échelle nationale de la distribution des médicaments essentiels au Nigéria.
  • En collaboration avec d’autres intervenants, élaboration des lignes directrices du Nigéria concernant la prise en charge intégrée en milieu communautaire (iCCM) afin de permettre aux travailleurs des Semaines de la santé de l’enfant de distribuer les médicaments essentiels.
  • Soutien à l’examen des directives nationales pour les Semaines de la santé de la mère et de l’enfant(SSME) et à la création de manuels de formation concernant la distribution desuppléments de vitamine A (SVA) au Nigéria.
  • Collaboration au processus d’analyse du système national ainsi que des outils de surveillance et de suivi des SSMNE au Nigéria.
  • Conception d’enquêtes de base portant sur le zinc, le fer et l’acide folique dans certains États du nord du Nigéria, et participation à sa réalisation.
  • Appui au ministère national de la Santé et à l’Agence nationale pour le développement des soins de santé primaires (SPHCDA) dans le nord du Nigéria, afin d’élaborer des plans annuels intégrés et chiffrés en matière de santé, ainsi que des plans d’approvisionnement et de distribution à moyen terme.
Rauf_Abiodun_Oladipo_-l