Nutrition des femmes et des filles

Nutrition International (anciennement l’Initiative pour les micronutriments) s’affaire en priorité à améliorer la nutrition des personnes les plus vulnérables au monde, en particulier les femmes et les filles.

La malnutrition est l’un des obstacles les plus tenaces à l’autonomisation des femmes et des filles. De nombreux facteurs augmentent l’exposition des femmes et des filles à la malnutrition – cela commence par la physiologie, puis l’inégalité de genre, les pratiques culturelles, l’éducation, le facteur financier et l’accès à la nutrition, pour n’en nommer que quelques-uns. Globalement, la malnutrition limite la capacité des femmes et des filles à se développer, à apprendre, à gagner leur vie et à diriger.

Pour s’épanouir, les femmes ont besoin de nutriments différents et en quantités différentes en fonction de leur phase de vie. Il n’y aura jamais de solution pour améliorer la nutrition des femmes.

Nous croyons qu’il est essentiel de trouver de meilleures manières de rejoindre les femmes et les adolescentes – qu’elles soient enceintes ou non – en particulier au moment où la planète s’efforce d’atteindre des objectifs mondiaux – des cibles de nutrition aux Objectifs de développement durable.

L’adolescence – la seconde chance

Lorsqu’il s’agit de prévenir les effets irréversibles de la malnutrition, le choix du moment est crucial. Les 1000 premiers jours de vie, de la conception au deuxième anniversaire de l’enfant, constituent le créneau le plus favorable. En plus de ces 1000 premiers jours, nous disposons de plus en plus de preuves démontrant que l’adolescence est également une période critique pour faire des interventions en nutrition et essentielle pour favoriser la santé de vies entières et de collectivités.

Il y a environ 900 millions de filles et de jeunes femmes dans le monde, toutes détentrices du potentiel bien réel de briser le cycle de la malnutrition et de la pauvreté dans leurs pays.

Les adolescentes se développent à un rythme si rapide qu’il n’est dépassé que par la vertigineuse vitesse de croissance du nouveau-né.

Il est presque impossible de surestimer le rôle d’une bonne nutrition à l’adolescence chez une fille. Son poids, ses masses musculaire et osseuse augmentent, tandis que presque tous les systèmes et organes de son corps deviennent adultes.

Une bonne nutrition peut favoriser un développement physique et mental optimal, donnant à une fille la force et la concentration pour étudier, travailler, combattre les maladies et les affections, et un jour prendre soin de sa famille.

Notre action

Nutrition International est déjà à l’œuvre pour aider à garantir que les femmes enceintes, les adolescentes et toutes les femmes en âge de procréer sont au centre des améliorations de l’état nutritionnel.

Découvrez comment nous nous employons à améliorer la nutrition des femmes et des adolescentes par le biais de notre Initiative Bon départ, nos programmes N-LIFT et N-TEAM, nos efforts en santé de la mère et du nouveau-né, et d’autres programmes contribuant à une meilleure nutrition des femmes et des filles, comme l’enrichissement des aliments et l’iodation du sel.