Une recherche opérationnelle sur la supplémentation en calcium

La supplémentation en calcium a la capacité de minimiser les issues indésirables de la grossesse en diminuant le risque d’apparition de problèmes liés à l’hypertension durant la grossesse, associés à un grand nombre de décès maternels et au risque considérable de naissance avant terme.

Actuellement, les planificateurs de politiques et de programmes ou les professionnels de la santé disposent de peu de données pour les aider à déterminer comment mettre les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant le calcium en pratique dans les collectivités. Beaucoup des difficultés rencontrées dans les programmes de supplémentation en calcium, comme le mauvais fonctionnement des chaines d’approvisionnement, le contact tardif avec les femmes enceintes et le faible respect du traitement, sont semblables à celles vécues dans les programmes de supplémentation en fer et acide folique (FAF).

Nutrition International entreprend un projet de recherche opérationnelle élaboré, afin de remédier à cette situation. Cela comprend de régler les principales difficultés des programmes, telles que la dose, la durée, la fréquence, le conditionnement, les modes de prestation, l’approvisionnement, la communication avec le public et la formation des fournisseurs de services.

Les conclusions de cette étude pourront s’appliquer à plusieurs autres pays soucieux de suivre les recommandations finales sur la supplémentation en calcium, ainsi que pour renforcer leurs programmes de fourniture de FAF.

Chef de file en nutrition mondiale, Nutrition International travaille pour une meilleure santé de la mère et du nouveau-né, en améliorant l’accès des femmes enceintes aux services prénatals, obstétricaux et postnatals au sein de la collectivité et en aidant à garantir une utilisation accrue de ces services par les femmes.

Objectif du projet

Donner des orientations pour la mise en œuvre des recommandations de l’Organisation mondiale de  la santé (OMS) concernant la supplémentation en calcium durant la grossesse, en définissant les détails d’un programme optimal, comme la dose, la durée, la fréquence, le conditionnement, les modes de prestation, l’approvisionnement, la communication avec le public et la formation des fournisseurs de services

Régions: Nord Kakamega (Kenya) et Oromia (Éthiopie)

Participantes: Plus de 1000 femmes enceintes

Partenaires:

Principales composantes

  • Cerner les connaissances, attitudes et pratiques liées à la supplémentation durant la grossesse, chez les femmes enceintes et les fournisseurs de soins de santé.
  • Essais de pratiques améliorées (EPA) afin de déterminer les préférences des femmes concernant le dosage et le type de supplément
  • Utiliser les données nationales de l’Éthiopie sur l’apport alimentaire, mettre au point et à l’essai un outil de dépistage que les fournisseurs de soins de santé utiliseront pour décider si recommander les suppléments de calcium à chaque femme enceinte.
  • Proposer d’adapter les conseils et le matériel de promotion concernant les FAF au Kenya, pour y inclure le calcium.
  • Dans un sous-comté du Kenya, piloter la mise en œuvre du programme de supplémentation en calcium.

NOTRE IMPACT

  • Promotion de la supplémentation en calcium pendant la grossesse (fournie au centre de santé)
  • Promotion de la supplémentation en FAF pendant la grossesse
  • La foire aux questions (FAQ) sur la Supplémentation en calcium en prévention de la prééclampsie pendant la grossesse (disponible en anglais seulement)
  • La FAQ sur les Leçons de la supplémentation en FAF et leurs application à d’éventuelles initiatives de supplémentation en calcium (disponible en anglais seulement)
  • La mise en place d’EPA au Kenya et en Éthiopie
  • Le projet pilote au Kenya s’est achevé en mai 2015; il comprend la formation, les messages et conseils en matière de changement des comportements, ainsi que les systèmes de suivi.
  • Les données nationales sur l’apport alimentaire ont été évaluées en Éthiopie, afin de déterminer les sources de calcium dans l’alimentation et l’outil de dépistage pour la supplémentation en calcium est en cours de validation.
  • Les ministères de la Santé et les ONG kenyans et éthiopiens se montrent intéressés par la mise en œuvre de projets pilotes similaires dans d’autres régions. D’autres administrations, après avoir reçu les FAQ, ont également exprimé leur intérêt pour une étude pilote.