Un monde libéré de la faim inapparente

La contribution d’une femme au bien-être de sa famille et de sa collectivité comprend ses rôles de soignante, de prestataire de soins de santé, de fournisseur de nourriture et de soutien économique.

Les femmes en âge de procréer sont l’un des groupes les plus exposés aux carences en micronutriments, et cela peut les empêcher de remplir leurs nombreux rôles comme elles le désirent. Elles courent même un risque accru de décès, du fait des carences en vitamines et minéraux. Deux des quatre principales causes de décès maternel – les problèmes liés à l’hypertension et l’hémorragie postpartum – ont pour cause initiale les carences en micronutriments. Les enfants qui perdent leur mère dans leurs premiers mois d’existence courent eux aussi un risque accru de décès.

Chaque année, 32 millions de nourrissons naissent petits, de poids insuffisant et dénutris. Ils commencent à peine à respirer et sont déjà en arrêt prématuré de croissance physique et mentale. Souvent, c’est parce que leurs mères débutent leur grossesse épuisées, elles aussi, par les affections, la maladie et la malnutrition.

Les adolescentes dénutries deviennent des femmes et des mères dénutries et, de ce fait, leurs enfants ont un mauvais départ dans la vie. Ce sont eux qui sont les plus susceptibles de mourir ou d’en supporter les conséquences, notamment les déficiences mentales et physiques qui durent toute une vie. Sur les 7 millions d’enfants de moins de cinq ans qui meurent chaque année, 800 000, près d’un million de bébés, meurent dans le premier mois et près de 3 millions dans la première année.

Survie, santé et productivité

Une nutrition adéquate peut améliorer la santé des femmes, accroître leur productivité économique et leurs taux de survie, et contribuer à la santé de l’enfant. Elle peut également jouer un rôle important dans la survie et le bien-être de leurs enfants.

C’est pourquoi « Survie et santé des femmes et des nouveau-nés »est l’un des principaux thèmes de travail de Nutrition International: améliorer la survie et la santé des femmes et de leurs nouveau-nés,en s’assurant de répondre à leurs besoins en vitamines et minéraux essentiels durant les années de procréation, et en particulier pendant la grossesse et après la naissance.

La combinaison optimale pour une meilleure santé

S’attaquer aux besoins des femmes en micronutriments est une tâche difficile. Comme aucune intervention ne peut les rejoindre toutes en même temps, il faut combiner plusieurs approches de façon optimale.

Les manières les plus courantes de s’attaquer aux carences en micronutriments chez les femmes sont de fournir des suppléments de fer et d’acide folique pour répondre à leurs besoins élevés en fer durant la grossesse; de donner des suppléments de calcium pour prévenir les problèmes liés à l’hypertension, comme la prééclampsie, et d’enrichir les aliments de base en iode, en fer, en acide folique, en vitamine A et autres micronutriments, de façon à améliorer l’apport quotidien tout au long de la vie des femmes. Cela inclut l’un de nos plus grands programmes : l’iodation du sel.

La meilleure chance de vivre en santé ensemble

Nutrition International cherche également comment améliorer la qualité et l’utilisation des soins prénatals, pernatals et postnatals, en intégrant de fortes composantes nutritionnelles aux soins et à la qualité des programmes desservant les femmes.

Nous voulons rejoindre ces dernières plus tôt durant leur grossesse et donner aux travailleurs de la santé la formation dont ils ont besoin pour s’assurer que les femmes et les nouveau-nés reçoivent les soins nécessaires à leur survie et leur santé.

Collaborer avec les collectivités pour de meilleures solutions

Nous travaillons en collaboration avec les gouvernements, les collectivités et les partenaires en vue d’accroître la demande et améliorer les services en santé et nutrition destinés aux femmes enceintes et à leurs nouveau-nés, dans les régions mal desservies d’Afrique.

Découvrez ce programme de soins de santé communautaire, élaboré à l’aide de projets pilotes et de la recherche sur la mise en œuvre.