• Avec le soutien financier de l’Initiative de Muskoka lancée par le gouvernement canadien, Nutrition International a considérablement étendu ses programmes en micronutriments en Afrique.
  • L’Afrique et l’Asie paient le plus lourd tribut aux carences en micronutriments au monde.
  • 39 % des femmes en âge de procréer présentent une carence en iode en Bangladesh.
  • 68 % des enfants d’âge préscolaire sont atteints de carence en fer en Bangladesh.
  • 84 % des ménages consomment du sel suffisamment iodé en Bangladesh.
  • Près de 38 % des enfants éthiopiens souffrent de carence en vitamine A vitale.
  • 21 % des enfants éthiopiens de moins de deux ans souffrent de diarrhée qui peut souvent être une cause de décès.
  • 54 % des ménages éthiopiens consomment du sel iodé. La carence en iode est la principale cause de lésions cérébrales évitables chez les enfants.
  • 17 % des femmes éthiopiennes souffrent d’anémie.
  • Plus d’1/2 million de femmes enceintes meurent chaque année, dont certaines des suites de prééclampsie et d’éclampsie.
  • Environ 41 % des femmes enceintes sont #anémiques.
  • La carence en fer altère le développement mental de plus de 40 % des nourrissons dans les pays en développement, réduisant leurs chances de suivre ou de terminer la scolarité primaire.
  • Chaque année, Nutrition International rejoint 500 millions de gens dans plus de 70 pays.
  • Chaque dollar dépensé pour lutter contre la dénutrition rapporte un bénéfice net de 17 $ – 138 $.
  • Nutrition International fournit plus de 75 % de la vitamine A nécessaire aux programmes de supplémentation dans le monde.
  • Les bureaux nationaux de Nutrition International en Afrique sont : Nutrition International Nigéria, Nutrition International Kenya, Nutrition International Éthiopie, et Nutrition International Sénégal et Sahel.
  • En Afghanistan, plus de 4.4M d’enfants ont reçu deux doses de capsules de vitamine A en 2014.
  • En Afghanistan, 24% des femmes présentent une carence en fer.
  • Plus de 40% des enfants de moins de cinq ans en #Afghanistan ont un retard de croissance.
  • En Afghanistan, Nutrition International a appuyé la formation de plus de 9000 agents de santé sur le programme du fer et de l’acide folique en 2014.
  • Chaque jour, la diarrhée tue 2000 enfants de moins de cinq ans.
  • Au Kenya, 84% des enfants de moins de 5 ans souffrent de carence en vitamine A.
  • 46 % des femmes enceintes sont affectées d´anémie en Bangladesh.
  • Au Népal, 82% des ménages consomment du sel adéquatement iodé, aidant à prévenir les lésions cérébrales.
  • 22 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de maladie diarrhéique au Pakistan.
  • Le #zinc donne aux jeunes organismes la force de survivre aux maladies diarrhéiques & peut en atténuer la gravité et la fréquence.
  • 38 millions de nourrissons naissent sans la protection que l’iode constitue pour le cerveau en développement.
  • En 2014, Nutrition International a appuyé le traitement avec du zinc et des SRO à plus de 90 000 enfants souffrant de diarrhée.
  • La vitamine A peut réduire les cas de cécité de 70 %.
  • Nutrition International a fourni plus de 75 % des vitamines nécessaires aux programmes de supplémentation des pays en développement.
  • La mauvaise nutrition est à l’origine de 45 % des décès d’enfants de moins de cinq ans.