L’objectif prioritaire de Nutrition International en Inde demeure de sauver des vies en améliorant la santé et l’alimentation des femmes et des enfants.

 

PRIORITÉS

  • Étendre l´administration semestrielle de vitamine A en sirop à tous les enfants âgés de 9 à 59 mois dans les états prioritaires.
  • Assurer la supplémentation en vitamine A à tous les enfants âgés de 9 à 59 mois
    • (1ère et 2ème dose par la vaccination systématique, et de la 3ème à la 9ème dose par des séries semestrielles).
  • Développer les programmes de supplémentation en zinc avec des sels de réhydratation orale (SRO) pour le traitement de la diarrhée infantile dans les états prioritaires.
  • Améliorer la production, le suivi et la consommation de sel iodé.
  • Fournir un appui technique aux producteurs de sel.
  • Étendre les programmes de fer et d’acide folique destinés aux enfants d’âge préscolaire, les adolescentes, les femmes enceintes et allaitantes.

RÉSULTATS

  • 65 % des enfants de 12 à 23 mois bénéficient de vitamine A en sirop.
  • Nutrition International a récemment garanti de nouvelles subventions en vue d’appuyer les programmes de fourniture de zinc et SRO en Inde, et poursuivi ses efforts de plaidoyer. Elle fournit également des cours de rappel aux travailleurs de la santé et maintient en permanence les messages et la supervision de soutien ciblant les mères, les soignants et les travailleurs de la santé.
  • L’étude sur la couverture en sel iodé réalisée en 2010 a fait état d’une augmentation de 20 % de l’utilisation de sel suffisamment iodé dans les ménages ruraux du Gujarat, du Rajasthan, du Tamil Nadu, de l’Andhra Pradesh, de l’Odisha et du Karnataka.
  • En 2013, Nutrition International Inde a contribué à assurer que 1,3 million de cas de diarrhée chez les enfants soient traités avec du zinc et des SRO.

 

Notre travail

Vitamine A

Le Programme national de l’Inde pour la prévention et le contrôle de la cécité nutritionnelle en raison de la carence en vitamine A vise tous les enfants âgés de neuf mois à cinq ans en vue de recevoir une dose massive biannuelle en vitamine A, avec neuf méga doses en vitamine A.

Nutrition International Inde est à la pointe de cet objectif, en soutenant les gouvernements avec les programmes en supplémentation en vitamine A dans les états où la mortalité des moins de 5 ans continue d’être élevée.

Nous fournissons un soutien technique et un appui aux programmes gouvernementaux des états afin d’améliorer leur capacité à assurer des approvisionnements adéquats et en temps opportun de la vitamine A, de renforcer leurs capacités, de faire le suivi et l’examen des collaborateurs pour établir comme norme la prestation biannuelle d’un ensemble d’interventions de santé et de survie infantile.

Nutrition International Inde se concentre sur l’élargissement de la couverture de la vitamine A dans les régions pauvres, y compris les zones mal desservies et les zones touchées par l’agglomération urbaine qui manquent d’infrastructures de santé optimales.

Nous appuyons également la supplémentation en vitamine A délivrée par les gouvernements des états les plus touchés tels que l’Uttar Pradesh, le Bihar, le Madhya Pradesh, le Chhattisgarh et le Jharkhand.

La supplémentation en vitamine A est l’une des interventions les plus rentables pour améliorer le statut en vitamine A des populations, car elle est associée à une réduction significative, toutes causes confondues, de la mortalité infantile.

Zinc

En Inde, les maladies diarrhéiques sont une cause majeure de morbidité et de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans.

Nutrition International Inde soutient les gouvernements nationaux et d’états afin de garantir que le traitement de la diarrhée infantile avec le zinc et les sels de réhydratation orale (SRO) soient disponibles aux fournisseurs de soins de santé et aux soignants.

Nutrition International Inde entreprend des programmes de fourniture en zinc et en SRO à grande échelle afin d’améliorer le taux global de survie infantile dans les états de Bihar, du Gujarat et de l’Uttar Pradesh.

Les enseignements tirés des projets pilotes menés au Chhattisgarh et au Bihar, avec le soutien du ministère de la Biotechnologie, du gouvernement indien et de BIBCOL, un producteur de zinc appartenant au secteur public, ont aidé à définir des programmes plus importants pour contrer la diarrhée infantile.

Nutrition International Inde se concentre également sur les interventions à grande échelle par le biais de mécanismes publics de soins de santé. Notre travail est d’assurer la viabilité à long terme en facilitant une meilleure accessibilité du zinc et des SRO pour les fournisseurs de soins de santé et les soignants, de même qu’en les sensibilisant aux bienfaits respectifs de ceux-ci pour la santé.

Plus précisément, Nutrition International a créé des modules de formation des travailleurs de la santé et des membres des Services intégrés en développement de l´enfant qui sont les premiers du genre.

Au niveau national, l’M Inde a fourni son expertise technique pour l’élaboration des directives opérationnelles émises par le Ministère de la santé et du bien-être de la famille pour la mise à l’échelle de l’utilisation du zinc et des sels pour la gestion de la diarrhée infantile.

Iodation su sel

Nutrition International collabore étroitement avec le bureau du commissaire au sel, le ministère de la santé et du bien-être de la famille, le gouvernement indien et d’autres partenaires, afin de s’assurer que tous les ménages consomment du sel iodé pour réduire les troubles de carence en iode et assurer une population du pays plus saine.

Notre priorité est de promouvoir l’iodation du sel au stade de la production selon les directives générales du programme national de dépistage des troubles dus à la carence en iode. Le programme d’iodation universelle du sel touche environ 400 petits et moyens transformateurs du sel au Gujarat, au Rajasthan, au Tamil Nadu, et dans l’Andhra Pradesh, l’Odisha et le Karnataka, en améliorant leur capacité de production de sel suffisamment iodé et leurs mécanismes internes de contrôle de la qualité.

De plus, Nutrition International préconise activement une meilleure application des normes de qualité et une disponibilité accrue du sel suffisamment iodé dans le système public de distribution. Par ailleurs, nous avons apporté un soutien actif à l’établissement de cinq usines de valorisation et de lavage du sel à des endroits stratégiques pour promouvoir l’utilisation de technologies permettant une meilleure iodation du sel.

Ces efforts collectifs ont aidé à ioder plus de 25 % de tout le sel alimentaire non raffiné produit en Inde de 2009 à 2012.

Étude sur la couverture en sel de 2010

L´étude intitulée Iodized Salt Coverage Study 2010, entreprise en 2010 par Nutrition International et le Conseil international pour le contrôle des troubles dus à la déficience en iode, dans les régions rurales de huit états de l’Inde, a révélé une hausse significative de 20 % dans l’utilisation de sel suffisamment iodé par les ménages ruraux.

Cette étude nous permet de continuer à réunir l’appui nécessaire à nos efforts en vue de renforcer la production et la consommation de sel suffisamment iodé dans toute l’Inde.

Sel doublement enrichi

Il est également possible que l’utilisation d’un moyen efficace pour fournir du fer et de l’iode sur une base régulière puisse contribuer à la réduction des carences en fer et en iode. Nutrition International, en collaboration avec l’Université de Toronto, a élaboré un Sel doublement enrichi.

Entre 2003 et 2009, la Tamil Nadu Salt Corporation (TNSC), a produit des produits ferreux encapsulés et continue à fournir la même chose pour les Services intégrés pour le développement de l’enfant (ICDS) et les programmes du gouvernement servant des repas à midi (MDM), opérationnels dans l’état du Tamil Nadu, atteignant 1,5 million d’enfants chaque jour.

“The Food Safety and Standard Authority of India” (FSSAI) a approuvé la production de EFF DFS en 2014.

Supplémentation en fer

Nutrition International Inde fournit un appui technique aux gouvernements des états pour l’Initiative nationale en supplémentation du fer en Inde.

Après le programme hebdomadaire en fer et en acide folique, qui est un projet pilote réussi  dans certains districts du Chhattisgarh ciblant les filles et les garçons adolescents, Nutrition International Inde a aidé le gouvernement de l’état dans la mise à l’échelle de l’intensification du programme dans tous les districts du Chhattisgarh.

Notre projet pilote a montré une diminution de la prévalence de l’anémie chez les adolescentes scolarisées d’environ 14% et de 7% chez les adolescentes non scolarisées.

Poudres de micronutriments multiples

Une bonne connaissance sur une alimentation saine et un apprentissage précoce sur la façon de bien s’alimenter sont nécessaires pour obtenir un meilleur résultat pour le développement de l’enfant, mais peu de recherches existent sur l’impact de la combinaison de ces deux éléments essentiels pour améliorer la vie des enfants les plus vulnérables du monde.

À l’heure actuelle, Nutrition International Inde travaille avec l’Institut national de la nutrition de Université du Maryland, l’Université Johns Hopkins, et l’Institut Mathile pour la Promotion de la nutrition humaine sur une étude comparant l’effet de fournir des micronutriments essentiels par le biais de poudres de micronutriments multiples (PMM) avec une intervention dans l’apprentissage précoce, contre des interventions isolées, soit par le biais de poudres de micronutriments multiples ou celle de l’apprentissage précoce.

Les résultats produiront des preuves plus complètes sur la meilleure façon d’investir et d’équiper les enfants à réaliser leur plein potentiel.