Sophie Grégoire Trudeau et le ministre Sajjan soulignent l’importance de la nutrition dans l’émancipation des femmes et des filles

(FR) Sophie Grégoire Trudeau and Minister Harjit Sajjan joined schoolgirls from Gujarat to help launch the Asia phase of the She’ll Grow Into It campaign in New Delhi on February 22, 2018.

Sophie Grégoire Trudeau et le ministre Harjit Sajjan se sont joints à des étudiantes du Gujarat pour contribuer au lancement de la phase Asie de la campagne Avec une bonne nutrition, l’avenir lui appartient, à New Delhi, le 22 février 2018.

New Delhi, le 22 février – Madame Sophie Grégoire Trudeau et le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan, en Inde dans le cadre de la première visite officielle du premier ministre Justin Trudeau dans ce pays, ont rencontré 12 élèves adolescentes pour les écouter parler de leurs objectifs et des obstacles auxquels elles se heurtent pour les réaliser.

Une bonne nutrition est essentielle pour aider les filles à devenir des femmes éduquées et  autonomes. Pourtant, elles rencontrent de nombreux obstacles pour accéder à la nutrition dont elles ont besoin. À l’échelle planétaire, la malnutrition touche plus d’un milliard de femmes et de filles. En Inde, plus de la moitié des femmes et des adolescentes souffrent d’anémie, ce qui épuise leur énergie et a un impact négatif sur leur aptitude à apprendre – ou même à fréquenter l’école.

Le programme Bon départ de Nutrition International, financé par le Canada, vise à appuyer l’Inde en vue de remédier à la malnutrition, combattre l’anémie et éduquer les filles. Ce programme d’un montant de 11,5 millions de dollars canadiens est axé sur les femmes, les filles et les enfants afin de leur garantir la nutrition dont ils ont besoin pour être en santé, se développer et apprendre. Avec des interventions ciblées comme l’enrichissement, l’éducation nutritionnelle, la formation des agentes de santé et la supplémentation hebdomadaire en fer et acide folique (FAF), cette collaboration vise à rejoindre près de sept millions de filles pour réduire le nombre de cas d’anémie.

Des étudiantes profitant actuellement du programme Bon départ ont parlé de l’impact que l’initiative a eu sur leur niveau d’énergie et leur éducation. « Quand on m’a parlé de l’anémie, j’ai découvert que j’en avais tous les symptômes. Avant j’étais léthargique et je ne pouvais pas me concentrer en classe. Mais depuis que j’ai commencé à prendre des comprimés de fer et d’acide folique chaque semaine, depuis l’an passé je suis bien mieux mon cours. J’ai commencé à jouer dehors chaque soir et je ne me sens pas fatiguée comme avant » a dit Thakor Saloni Varjesang, l’une des jeunes filles qui ont fait le voyage depuis le Gujarat, en s’adressant à la foule en hindi.

Dans le cadre de l’événement, madame Grégoire Trudeau et le ministre Sajjan ont également lancé le volet Asie de la campagne de Nutrition International « Avec une bonne nutrition, l’avenir lui appartient ». Nutrition International a fait le lancement mondial de sa campagne à Ottawa, lors de la Journée  internationale des filles, de manière à attirer l’attention sur l’importance d’une bonne nutrition pour libérer le potentiel d’une fille et lui permettre de se développer, d’apprendre, de gagner sa vie et de diriger.

La campagne sert aussi à remettre les normes sociales en question et mettre en évidence que l’avenir d’une fille peut et doit être actif, progressiste et sans limites – partout. Pour écouter les récits des filles, visiter le site Web de Nutrition International : https://www.nutritionintl.org/fr/sonavenir/.