Rentabilité de la supplémentation en micronutriments multiples : Nutrition International lance un outil de calcul avant-gardiste

OTTAWA – Un nouvel outil en ligne donne aux décideurs gouvernementaux la possibilité d’évaluer les avantages pour la santé et l’impact budgétaire associés à la transition de la supplémentation en fer et en acide folique (SFAF) vers la supplémentation en micronutriments multiples (SMNM) dans leurs programmes de santé de la mère. L’outil d’analyse de rentabilité de Nutrition International, mis au point avec la collaboration de Limestone Analytics, aidera les pays à déterminer si la SMNM prénatale constitue un meilleur rapport avantages-coûts que la SFAF.

On recommande la SFAF durant la grossesse dans les pays à revenu faible et intermédiaire depuis 1968 afin de réduire le risque de faible poids à la naissance, l’anémie chez la mère, les naissances prématurées et autres complications. Des données mondiales récentes démontrent que la SMNM – une dose quotidienne de 15 vitamines et minéraux – améliore l’issue des grossesses; elle diminue notamment les risques de mortinaissance et de faible poids à la naissance, et contribue à l’amélioration générale de l’état nutritionnel et de santé chez les femmes. Assortie d’un rendement des investissements sans précédent, la SMNM est aussi très rentable.

« La transition et la mise à l’échelle de la SMNM donne l’occasion non seulement d’accélérer le progrès vers les Cibles mondiales de nutrition 2025 de l’Assemblée mondiale de la Santé », explique Jennifer Busch-Hallen, conseillère technique principale, Santé et nutrition de la mère et du nouveau-né de Nutrition International, « mais aussi de donner la priorité à la nutrition et à l’autonomisation des femmes à même les programmes nationaux de nutrition et de santé, et ainsi renforcer la nutrition de la mère mondialement. »

Bien que l’Organisation mondiale de la Santé recommande l’usage de la SMNM chez les populations aux prises avec une prévalence élevée en carences nutritionnelles, elle n’offre pas de lignes directrices quant à son adoption universelle. Compte tenu des nouveaux éléments de preuve, bien des pays explorent actuellement la faisabilité et la rentabilité de la transition de la SFAF à la SMNM.

Pour aider les gouvernements à se munir de l’information dont ils ont besoin pour monter leurs argumentaires d’investissement en faveur de la SMNM, Nutrition International et Limestone Analytics ont développé un modèle qui calcule la rentabilité de la transition de la SFAF à la SMNM.  Conçu à partir des données de trois pays d’Asie du Sud-est parmi les plus touchés par la malnutrition, le modèle a ensuite servi à développer l’outil d’analyse de rentabilité de la SMNM de Nutrition International, outil qui effectue la transposition des connaissances. Offert en ligne et facile à utiliser, l’outil analyse la rentabilité de la transition à la SMNM et aide les décideurs gouvernementaux à répondre à la question de politique suivante : « Est-ce que la SMNM prénatale offre un meilleur rapport qualité-prix que la SFAF ? » Depuis, on a utilisé l’outil pour analyser les données de 12 pays d’Afrique et d’Asie. Les pays peuvent également y introduire leurs propres données pour obtenir un rapport fait sur mesure.

« Donner la priorité à la nutrition de la mère est essentiel si nous voulons respecter les Objectifs de développement durable et les Cibles de nutrition de l’Assemblée mondiale de la Santé », de dire Mme Busch-Hallen. « Cet outil favorisera la prise de décision éclairée sur des questions de politique quant à l’introduction de la SMNM, ce qui aura comme effet une utilisation plus judicieuse des ressources, en plus d’améliorer l’issue des naissances, la santé globale et les chances de survie et d’égalité des femmes. »

On peut accéder à l’outil d’analyse de rentabilité de la SMNM gratuitement ici. (en Anglais seulement, rapports disponibles en Français pour certains pays).

Pour de plus amples renseignements concernant l’outil d’analyse de rentabilité de la SMNM, écrivez à MoMS@NutritionIntl.org